Posted on 0 comments

Détecter son intolérance au gluten

Notre alimentation en dit long sur les maux dont nous souffrons. Manger bien, manger est tout de même un défi de nos jours. Parfois par ignorance de notre organisme, on mange tout sans rien contrôler et cela nous cause des malaises presque tout le temps. Alors qu’il suffit d’un peu d’attention pour identifier l’aliment qui est la source de ces malaises.

Les premiers symptômes d’une sensibilité au gluten

Chez certaines personnes, l’intolérance au gluten se manifeste par des migraines sévères à répétition. Cliquez ici pour en savoir plus sur votre sensibilité au gluten. Il peut aussi s’agir du ballonnement du ventre et de diarrhée chez d’autres. En effet, plusieurs symptômes peuvent expliquer la sensibilité au gluten. Au-delà du gonflement du ventre, les individus peuvent ressentir des douleurs articulaires et à l’abdomen. Le vomissement, nausée, indigestion, brûlures d’estomac, flatulence constituent des symptômes gastro-intestinaux possibles en cas d’intolérance au gluten. D’autres peuvent remarquer des graisses dans leurs selles. Hormis ces signes, on peut remarquer une perte osseuse, la fatigue, les crampes, perte de poids et éruption cutanée dans certains cas de sensibilité au gluten. Chez les adolescents, cela peut se manifester par un retard de la puberté.

Que faire en cas symptôme d’intolérance au gluten ?

Lorsqu’on remarque ces signes à répétition, et sans raison apparente, il est préférable de demander un diagnostic. Toutefois, il faut essayer de surveiller son alimentation pendant un temps. Puis progressivement trouver le nœud du problème et éviter la consommation de cet aliment. En effet, plusieurs possibilités s’offrent à vous : vous pouvez voir directement votre médecin pour en discuter. Des laboratoires d’analyse biomédicale sont aussi ouverts pour des prises de sang. Avec les laboratoires c’est plus rapide, vous pourrez confirmer votre intolérance au gluten ainsi qu’à d’autres choses. Les tests de purge sont également conseillés dès qu’apparaît un des signes d’intolérance au gluten.